La Taverna degli Elfi

BENVENUTI NELLA TAVERNA DEGLI ELFI!


PER INTERAGIRE CON GLI ALTRI TAVERNIERI È RICHIESTA UNA PREVIA E GRATUITA ISCRIZIONE!

GRAZIE DELLA VISITA E A PRESTO.

L'OSTE.

La Taverna degli Elfi

Un'accogliente Taverna silvestre per discutere di Natura, Medioevo, Celti e Fantasy!
 
IndiceFAQCercaLista utentiGruppiRegistratiAccedi
Home del Forum:

Elvenpath,il sentiero degli Elfi

Menù della Taverna






Accedi
Nome utente:
Password:
Connessione automatica: 
:: Ho dimenticato la password
Tagboard
Amici degli Elfi


Ultimi argomenti
» Il Natale del gatto Romeo (Fiaba natalizia)
Mar Dic 08, 2015 2:38 pm Da AleTheElf

» La leggenda del Maneki neko (video)
Lun Ott 26, 2015 4:13 pm Da AleTheElf

» Largo,gente: arriva il sito di Romeo!
Lun Mag 11, 2015 9:28 pm Da AleTheElf

» La Pratica Con i Tarocchi
Lun Mar 23, 2015 7:40 pm Da Arwen

» ♥♥♥Ave Maria - Leo Rojas ♥♥♥
Dom Mar 01, 2015 6:42 pm Da Keewna

» Nature - Harmony
Dom Mar 01, 2015 5:42 pm Da Keewna

» Chirapaq, Świnoujście
Dom Mar 01, 2015 5:18 pm Da Keewna

» Bonus 30 punti Elven's top 100
Dom Ott 19, 2014 7:22 pm Da Jupiter

» Insolita richiesta
Ven Ago 01, 2014 7:29 am Da Tancredi

» Uther Pendragon (Medieval Music)
Sab Lug 12, 2014 2:30 pm Da Faun

Affiliati & Directories:
Clicca per sostenerci

Vota

Forum Topsite

Personal Blogs

Top science blogs

SiteBook

Altre Top››

Migliori postatori
Keewna
 
MichaelaFairy
 
AleTheElf
 
Arwen
 
Arwen71
 
FairyViolet
 
Cernunnos80
 
Straniero77
 
Barbanera
 
Faun
 
Seguici su Facebook

Condividere | 
 

 Marcel Tessier, conteur de notre histoire

Vedere l'argomento precedente Vedere l'argomento seguente Andare in basso 
AutoreMessaggio
Keewna
Guerriera Tribale
Guerriera Tribale
avatar

Messaggi : 1625
Punti : 3178
Rinomanza dei post : 33
Data d'iscrizione : 04.11.10
Località : the Rocky Mountains of the Canada

MessaggioOggetto: Marcel Tessier, conteur de notre histoire    Sab Apr 02, 2011 2:47 pm

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Professeur pendant 35 ans, chanteur d'opéra, chroniqueur à la radio et à la télévision, auteur... À bientôt 70 ans, Marcel Tessier pourrait se vanter d'avoir eu une carrière diversifiée, réussie et qui ne semble pas près de se terminer.

Mais cet homme-là demeure résolument simple, d'une générosité surprenante, au service de sa passion, l'histoire, et d'une mission : la faire connaître et la faire aimer, au plus grand nombre de Québécois possible.
« La plupart des Québécois ne connaissent pas leur histoire. Pendant un temps, elle ne leur était même pas enseignée à l'école! Pourtant, il est essentiel de connaître son histoire, de comprendre d'où on vient pour savoir où on va, pour ne pas trébucher aux mêmes endroits. Il faut être fiers de ce que nous sommes! »

La conférence qu'il donnera à Saint-Hyacinthe, le 23 octobre, portera justement sur L'importance de la connaissance de son histoire. Il y reprendra, entre autres, des anecdotes de son dernier livre, Marcel Tessier raconte... chroniques d'histoire. Un livre qui se lit comme une série de petits contes, d'aventures surprenantes ou croustillantes, de péripéties incroyables mais vraies, qui nous appartiennent en propre, qui parlent de nous. Le passé, forgeron du présent.

Le goût de savoir

« Mon but, c'est de vulgariser l'histoire pour donner aux gens l'envie de la connaître davantage. On doit maintenant demander aux enseignants d'histoire d'être des conteurs. Mais pour que l'histoire prenne vie, il faut posséder sa matière sur le bout des doigts. Parce qu'il ne s'agit pas ici de broder ou d'inventer, mais de retracer avec rigueur des faits vécus, des faits réels de façon à intéresser les élèves, à piquer leur curiosité, pour qu'ils aient le goût d'aller plus loin. Un professeur qui est trois pages en avant de sa classe dans le manuel ne peut pas réussir ça. »

« L'histoire de Marguerite Bourgeoys, par exemple, qui a fondé la première communauté de soeurs non cloîtrées au Québec. Ça peut paraître ennuyant pour un jeune. Jusqu'à ce qu'il puisse s'imaginer ce que ça représentait pour ces femmes-là. Pour la première fois, des religieuses pouvaient monter à cheval, se déplacer en canot partout dans la colonie! Marguerite Bourgeoys, à 70 ans, s'est rendue de Montréal à Québec à pied, dans les sentiers! C'est une femme extraordinaire! »

« C'est aussi fascinant d'apprendre que jusqu'en 1965, le Canada utilisait le drapeau de la marine marchande anglaise, et que c'est grâce aux insistances du Québec que le Canada s'est doté d'un drapeau. Les Québécois, eux, possédaient déjà le leur, depuis 1948! »

Complexes et complexés

Si les Québécois sont détenteurs d'une histoire aussi riche, pourquoi, alors, s'y intéressent-ils si peu?
« Eh bien, il y a d'abord notre éternel complexe de perdants », déclare Marcel Tessier. « Parce que nous avons été conquis, nous croyons que nous sommes des perdants, et nous manquons d'estime pour nous-mêmes. Nous avons peur du regard des autres, nous avons l'impression que les autres sont toujours meilleurs que nous... Mais il y a une volonté politique derrière tout ça. Avant Lévesque, les politiciens francophones autant qu'anglophones, et même l'église catholique nous disaient : "Il ne faut pas penser au passé, ça fait de la chicane. Regardez plutôt vers l'avenir!" »

« Aujourd'hui, le Québec est mêlé. Il a deux drapeaux, il ne sait pas où il va... Le désintérêt de l'histoire est devenu une affaire de culture, d'éducation. Quand j'étais directeur d'école et qu'un enfant devait aller chez le médecin, ses parents me demandaient, souvent devant lui, à quel moment était son cours d'histoire! L'enfant n'était pas long à comprendre que l'histoire, ce n'était pas important. »

La course à l'argent de notre monde moderne ne serait pas non plus étrangère à ce trou béant dans notre mémoire collective. Comme si le paraître avait pris le pas sur l'être, comme si rien ne comptait plus que d'avoir la plus belle voiture, les plus beaux vêtements, et les muscles saillants.

« De nos jours, comme on dit, l'argent est en anglais. Alors les parents envoient leurs enfants étudier dans des écoles anglophones dès le primaire. Et ils croient qu'ils ne perdront pas leur culture, leur identité! Mais c'est comme ça que le français s'est perdu en Colombie-Britannique. Nous en serons peut-être là dans vingt ans! »

Remonter la pente

Marcel Tessier ne voit pourtant pas tout en noir.
« Depuis quelques années, le Québec a remporté de magnifiques succès avec Céline Dion, Luc Plamondon, le Cirque du Soleil. On dit souvent qu'il faut gagner un championnat pour faire une équipe gagnante. C'est ce qui se passe au Québec. Ces réussites contribuent à rehausser l'image que les Québécois se font d'eux-mêmes. »

« Et quand on pense à tout le progrès de la condition féminine, c'est spectaculaire! En 1940, elles n'avaient pas le droit d'être notaire ou avocate. La contraception n'existait pas. Leur rôle était de rester à la maison, d'avoir des enfants, de faire de bons repas, et de s'impliquer dans les bonnes oeuvres si elles avaient du temps. Elles ne pouvaient pas se réaliser socialement. Les femmes ont pris confiance en elles, et elles vont nous aider énormément à nous accomplir. »

Mais selon l'historien, tout cela ne suffira pas à redorer notre blason intime, à nous remettre en contact avec notre identité. « Si on veut que les choses changent, les gens doivent se mettre à l'étude de leur histoire! »

Et pourquoi pas commencer par une savoureuse conférence de Marcel Tessier?

Marcel Tessier sera en conférence le 23 octobre à 19 h 30, à la bibliothèque T.-A.-Saint-Germain. Informations et inscriptions à l'avance au 773-1830.


Marcel Tessier (1934 ) est un historien, professeur et conférencier québécois.

Né dans le quartier Saint-Henri à Montréal. Il a milité pour le RIN et le Parti québécois. Il a reçu le Prix Patriote de l’année 2001.



Note: c'est un grand conteur sur ancienne légendes et ancienne explications sur les lutins ,je vais les partager aussitot que je les trouvent.






_________________
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Tornare in alto Andare in basso
Vedere il profilo dell'utente http://keewna.eklablog.com/
 
Marcel Tessier, conteur de notre histoire
Vedere l'argomento precedente Vedere l'argomento seguente Tornare in alto 
Pagina 1 di 1
 Argomenti simili
-
» The "All Jacks Kennel" is here!!

Permessi di questa sezione del forum:Non puoi rispondere agli argomenti in questo forum
La Taverna degli Elfi :: Inside the Tavern :: La Taverna (OT) :: Storia :: Storia contemporanea-
Andare verso: